Coudoux : premiers éléments d'éclairage (2011)

Le contexte

La révision du PLU de la commune de Coudoux a été prescrite en juin 2010, la notification aux personnes publiques associées date d’août 2010. Parallèlement à la révision du PLU, l’opération de logement du « Grand Coudoux », greffe urbaine au cœur de village de près de 80 logements, a été lancée et retenue candidate à l’appel à projets EcoQuartier 2011.

 

La commande – le partenariat

La commune a demandé à l’AUPA de réaliser une étude afin de mieux cibler les attentes de la commune de Coudoux et d’alimenter le processus de fabrication du projet communal.

 

La méthode

Elaboré en amont de la révision du PLU, ce travail appelé «premiers éléments d’éclairage» a permis de dégager les principaux enjeux d’aménagement de la commune en s’appuyant sur des éléments de diagnostic (partie 1) et de perspective (partie 2). Il permet par ailleurs d’affiner la commande auprès du bureau d’études qui sera en charge de l’élaboration du PLU.

 

Les résultats / le projet

Un travail d’estimation du foncier disponible sur le village met en évidence qu’au total à l’Est du village plus de 41 000 m2 de « SHON potentielle » ne sont pas utilisés. Cumulée aux 15 hectares de zones ouvertes à l’urbanisation, cette SHON non utilisée donne à la commune des marges de manœuvre plus importantes qu’il n’y paraît. L’intensification urbaine ouvre en effet d’autres perspectives et questionne les réserves d’urbanisation des zones AU.

 

Les suites à donner

Les suites de l’étude pourraient consister à approfondir les hypothèses de densification dans le village. Selon la caractéristique des parcelles (situation, superficie,...) l’intensification urbaine des «dents creuses» pourrait relever d’une double stratégie: 

- engager une intervention d’aménagement de maîtrise publique du type «Grand Coudoux» sur des parcelles «stratégiques».

- promouvoir l’initiative privée pour consommer pleinement la constructibilité tout en maîtrisant le type d’urbanisation, chaque propriétaire restant libre de son choix.

 

Contact

Guillaume CHAZAL et Bastien DUBARRY