La lettre de l'enseignement supérieur de l'Académie Aix-Marseille

Le contexte

Avec plus de 100.000 étudiants essentiellement répartis entre Aix, Marseille et Avignon, l’Académie d’Aix-Marseille est un des principaux pôles d’enseignement supérieur au niveau national. L’ensemble des filières sont représentées, fondamentales comme professionnalisées. L’Académie compte également des laboratoires de recherche et un  large éventail de grandes écoles (ENSAM, écoles de l’air, maritime, écoles de commerces ou d’architecture, des Beaux-Arts, ….).

A l’heure où le savoir et la créativité gagnent en importance en tant que facteurs de production,l’enseignement supérieur et la recherche sont des paramètres essentiels pour le dynamisme et le développement d’un territoire.

 

La commande – le partenariat

L’observation de la vie universitaire mise en place en 1999 est le fruit d’un travail élaboré en commun par les services du Rectorat d’Aix-Marseille et les agences d’urbanisme du Pays d’Aix et de l’Agglomération Marseillaise. En 2005, une convention a été signée entre le Recteur de l’Académie et les directeurs des agences d’Aix, de Marseille et d’Avignon.

Chaque année, une Lettre de 8 pages co-rédigée par les partenaires met en évidence les caractéristiques et les évolutions de la population étudiante locale ainsi qu’un zoom concernant la vie étudiante (logement ou transport…).

 

La méthode

- Exploitation de fichiers du Rectorat, de l’Agence Régionale de la Santé et du CROUS mis à disposition des agences.

- Analyse à l’échelle nationale, académique et des pôles universitaires suivant différentes caractéristiques (filières d’inscriptions, origine sociale, géographique, cursus…). Seules les données concernant les effectifs universitaires (70% de l’enseignement supérieur sur l’Académie) sont harmonisées et permettent des comparaisons au niveau académique.  

- Rédaction d’un document de synthèse.

 

Les résultats / le projet

La diffusion de la Lettre se fait dans un premier temps lors de la conférence de presse de rentrée du Recteur de l’Académie puis auprès des partenaires de l’Agence.

Parallèlement, l’AUPA développe des travaux complémentaires (ex. : contribution au dossier du Plan Campus) où ces travaux d’observation permettent d’ajuster les propositions de pistes d’actions pour les projets et de caler notamment les prévisions de besoins en locaux d’enseignement, en équipements étudiants ou en programmes de logements étudiants.

 

Contact

Camille LOMINÉ