Le Portrait Social du Pays d'Aix

Le contexte

Les problématiques sociétales sont au cœur de l’actualité et interrogent les Elus et les Maires dans la formulation de leur projet de développement.

A l’heure où certains évoquent une situation « d’apartheid », la question du « vivre ensemble » interroge de plus en plus.

La commande – le partenariat

Pour mieux qualifier et comprendre les phénomènes à l’œuvre sur le territoire, l’Agence d’Urbanisme du Pays d’Aix (AUPA), en étroite relation avec les services de la communauté, a élaboré un « portrait social du Pays d’Aix ». Cette démarche nouvelle s’appuie sur une méthode originale consistant à croiser de multiples indicateurs (ménages à bas revenus, chômage, familles monoparentales, emplois précaires, habitat dégradé…), mais aussi à confronter les approches et les problématiques du développement territorial (économiques, résidentielles, sociales…), afin de renouveler notre regard sur ces questions émergentes.

 

La méthode

La méthode retenue croise des approches à la fois statistiques et sensibles. Dans une premier temps, l’analyse de différents indicateurs a permis d’élaborer un indice synthétique de précarité (méthode du scoring) afin de cibler les secteurs les plus concernés par la précarité. Ces résultats ont été par la suite confrontés à une vision plus qualitative basée sur une  analyse des phénomènes de dégradation du bâti et plus généralement du fonctionnement urbain dans certains centres historiques du pays d’Aix. 

 

Les résultats

Sur la base de ces constats, il apparaît que la précarité concerne de nombreux quartiers d’habitat social (dont la plupart sont concernés par la politique de la ville), mais aussi de façon plus surprenante et plus diffuse, les centres anciens et noyaux villageois ainsi que des copropriétés dégradées. Au total, près de 20 quartiers sont concernés à des degrés divers par ces phénomènes, contre 8 repérés par la politique de la ville.

 

Les suites à donner

Ces éclairages récents doivent nous aider à inventer un nouveau modèle de développement territorial pour le pays d’Aix. Ce « portrait social », outil opérationnel d’aide à la décision, constitue donc une base pour définir une stratégie d’intervention et bâtir un véritable projet de cohésion territoriale pour le pays d’Aix dans le grand territoire.

Le séminaire sur le Portrait Social le 22 mai 2015 à Vasarely (Aix-en-Provence)